We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

SÉCURITÉ

La tranquillité des acheteurs et
des consommateurs rend
l’entreprise fière.

19 janvier 2018

La consommation de charcuteries au troisième age

Lorsque nous avançons en âge, notre alimentation doit maintenir un bon apport en protéines.
“Buono a sapersi” aux soins de Jessica Lops (Diététicienne)  

L’une des pathologies les plus répandues et évidentes, aujourd’hui, chez les personnes âgées est la sarcopénie. Il s’agit d’une perte progressive de la masse musculaire et, en conséquence, de sa fonctionnalité, avec tous les problèmes qui peuvent en dériver comme un état de faiblesse, des anomalies de thermorégulation, une diminution de l’équilibre et une augmentation des possibilités de chute.

Quatre facteurs principaux peuvent conduire à cette fragilité physique:

  1. Une absence d’exercice physique qui conduit à une perte de la masse musculaire existante. Pour y remédier, il n’est pas nécessaire de pratiquer une activité physique intense, une simple promenade, une course légère, un tour en bicyclette peuvent suffire s’ils sont effectués régulièrement.
  2. Le ralentissement du métabolisme qui entraîne une réduction de la capacité de remplacement des éléments usés et endommagés de l’organisme.
  3. La réduction de l’apport en protéines chez les personnes âgées principalement parce que les aliments en contenant peuvent être plus difficiles à digérer et/ou difficiles à préparer. Ces personnes ont souvent une alimentation déséquilibrée, monotone, pauvre en protéines, à cause de difficultés de mastication, et pauvre en vitamines et antioxydants, car elles ont du mal à s’approvisionner.
  4. Les conditions sociales et environnementales dans lesquelles vivent les personnes âgées. Toutes, en effet, ne sont pas autonomes et capables de subvenir à leurs propres besoins.

Voici quelques conseils permettant de lutter contre la pathologie.

Outre le fait de lutter contre les deux premiers facteurs en pratiquant une activité physique plus intense, il est indispensable pour les personnes âgées de modifier leur alimentation en y introduisant, quotidiennement, des aliments riches en protéines qui n’ont pas besoin de préparation, se conservent bien et sont faciles à digérer. La charcuterie, en particulier le jambon cru et/ou cuit, constitue un aliment idéal pour les personnes âgées en raison de son contenu riche en protéines, de sa commodité et facilité de conservation et surtout de sa digestibilité élevée due à une quantité importante d’acides aminés libres directement absorbables.

Voyons dans le détail la charcuterie la plus appropriée:

JAMBON CUIT: il apporte en moyenne 20% de protéines et environ 100 Kcal pour 50 g de produit. Il est conseillé d’éliminer le gras visible afin d’améliorer la qualité nutritionnelle du produit.

JAMBON CRU: il constitue un excellent aliment d’un point de vue nutritionnel en fournissant environ 14 g de protéines pour 50 g de produit.

D’autre part, il ne faut pas oublier que dans cette tranche d’âge, une alimentation saine est absolument nécessaire pour se maintenir en bonne santé.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+
Maladie coeliaque et charcuteries
Nutrition infantile et saucisses

Comments are closed.

Top
LOADING CONTENT